plus d'un millier de visiteurs malgré la pluie

Les 28 et 29 mai 2016, c'était la 6ème édition de la Fête de la Pierre aux Carrières de Glay. Organisée par l'association « Les Carrières de Glay », cet événement bi-annuel a reçu l'appui de la Commune de Saint Germain Nuelles, de la Communauté de Communes et de l'Office de Tourisme du Pays de L'Arbresle ainsi que du Département du Rhône. Une quarantaine de bénévoles ont participé très amicalement à l'organisation de la fête et à l'accueil du public. Les vignerons de la commune ont assuré la restauration pendant les 2 jours.

L'association avait commencé une campagne d'information et de sensibilisation dès le début de l'année. Outre la communication via les media, les sculpteurs de l'association sont allés à la rencontre du public dans 6 médiathèques des environs en présentant une exposition sur les carrières et les métiers de la pierre et en faisant des démonstrations de sculpture devant une douzaine de classes primaires.

Après 2 jours d'installation, le site était prêt le samedi matin pour accueillir plus d'une vingtaine de professionnels des métiers de la pierre (tailleurs, graveurs, sculpteurs), de même qu'une équipe des Compagnons du Devoir et des forgerons. A leur côtés, plusieurs partenaires ont pris place dans leurs stands d'exposition : l'association « l'éveil aux métiers », l'Espace Pierres Folles accompagné de l'équipe du projet Géopark Beaujolais, l'Office du Tourisme du Pays de L'Arbresle, les journalistes de « Pierre Actual », l'association professionnelle Rhonapi. Cette année, nous avons eu le plaisir d'accueillir aussi la Fédération des Foyers Ruraux du Vaucluse venue présenter son activité et le Géopark du Luberon.

Exposants et organisateurs se sont rassemblés pour la pause de midi autour d'un bon repas préparé par les vignerons : un temps de retrouvailles et de détente très apprécié de tous !

« Une réussite complète ! A chaque fête de la pierre, les professionnels reviennent car le lieu est remarquable, l'organisation parfaite , le public intéressé …. et l'ambiance exceptionnelle » ! Serge Castor, tailleur-sculpteur

«Tailleur de pierre, travaillant pour la restauration de patrimoine, j'ai plaisir à participer à la Fête de la Pierre aux Carrières de Glay, car j'aime beaucoup ce site et l'ambiance ; le public aime aussi puisqu'il est venu malgré le mauvais temps » ! Alain Bergeron, tailleur

Sous le soleil, le samedi à partir de 14h, la Fête a ouvert au public venu souvent en famille, du Pays de L'Arbresle, de la Vallée d'Azergues, de Tarare, de Villefranche, de Lyon et des départements voisins. La pluie battante du dimanche matin a plutôt découragé le public. En revanche, la petite « éclaircie » du dimanche après midi a attiré quelques centaines de visiteurs. Au total, un millier de visiteurs ont pu découvrir la diversité des métiers et du travail de la pierre en passant de stand en stand :

  • les tailleurs, les sculpteurs, les graveurs, les forgerons, plus d'une vingtaine de professionnels ou amateurs avertis venant de plusieurs départements (Isère, Loire, Rhône, Saône et Loire) ; tous travaillaient sur place permettant ainsi au public de découvrir les techniques, les outils, les gestes, les différents types de pierres utilisées et la diversité des inspirations et styles artistiques

  • Dominique Béal, Compagnon du Devoir, et ses collègues qui ont assemblé sur place une fontaine avec son bassin

  • le stand des sculpteurs amateurs de l'association « Les Carrières de Glay » qui présentaient les méthodes et outils utilisés aux Carrières de Glay jusqu'à la fin de l'exploitation en 1947 ; ils expliquaient également les travaux d'aménagement du site des carrières réalisés progressivement depuis 10 ans

Les visites guidées par l'Office du Tourisme du Pays de L'Arbresle et par l'association des Carrières de Glay ont permis à de nombreux visiteurs de découvrir l'histoire des carrières et le rôle qu'elles ont joué pendant 5 siècles au bénéfice du patrimoine et de l'économie locale.

Au stand de l'Espace Pierres Folles, le géologue Bruno Rousselle et ses confrères du projet « Géopark Beaujolais » ont réussi à captiver leurs auditeurs sur la diversité géologique du Beaujolais.

L'équipe venue du Vaucluse présentait le Géopark du Luberon et ses différentes ressources géologiques ainsi que les « Taillades » ou journées de la pierre en Vaucluse.

La FRAPNA – Rhône, qui nous a fait l'amitié de participer à la fête, présentait au public les spécifités de la faune et de la flore qui ont conduit le Département à classer les Carrières en « zone sensible », en particulier pour la présence de chauves-souris.

« J’étais venue une première fois, lors d’une visite guidée sur le site : ces carrières me semblaient vraiment imposantes. Mais lors de la fête de la pierre, le lieu reprend totalement vie, grâce aux tailleurs, sculpteurs et graveurs qui animent la pierre et lui donnent des formes toutes plus surprenantes les unes que les autres (comme la chauve-souris qui paraît sortir du mur, suspendue sur l’une des loges) et qui font revivre le lieu comme antan. C’était vraiment une fête mémorable. » Laurianne, stagiaire à l’Office de Tourisme du Pays de L’Arbresle

Les enfants … et parfois leurs parents ont pu participer à des animations « taillées » sur mesure :

- pendant les 2 jours de la fête une quarantaine d'enfants et une trentaine d'adultes se sont initiés à la sculpture sur « estaillade » (pierre calcaire de la région des Baux de Provence) dans un atelier encadré par l'association des Carrières de Glay ; après avoir tracé son modèle, chacun a pris les outils en main, creusé, sculpté, poncé … avant de repartir fièrement avec son œuvre

« L'application et la fierté des enfants et des parents faisaient plaisir à voir : c'est une belle récompense pour les sculpteurs de l'association qui les ont encadrés »  Odile, bénévole de l'association

- la « chasse au trésor » proposée par l'association Déambules et les amis de la chorale de Saint Germain Nuelles a passionné une quarantaine de petits enfants le samedi après-midi ; après avoir trouvé les 4 énigmes cachées aux côtés des tailleurs et sculpteurs, chacun a remporté fièrement son trésor : un fossile d'ammonite ou de rostre de belemnite

« Super idée, j’ai bien aimé lire les panneaux et parler aux sculpteurs ! Merci !  « Lola, Achille et Clément vous remercient » ; « Ca nous a « bocoup » plu ! » Chloé et Maéline

- le "cercle des percussions" animé par Serge Bertrand , où adulteset enfants ont pu participer aux rythmes en jouant notamment sur un "lithophone", sorte de xylophone en pierre qui a été inventé dans la Chine ancienne

" L'atelier « cercle de musique » , c'était une superbe découverte sonore avec le bois, la pierre, le métal, tout cela en bonne compagnie » Ann Matagrin, animatrice

- et « l'atelier crêpes » animé par un groupe de bénévoles, qui a connu un grand succès dès le samedi et surtout le dimanche lorsqu'il fallait réchauffer les petits et grands visiteurs

« C'était comme en Bretagne : le beau temps menaçait ! Alors, on s'est mises aux crêpes, sans trop de conviction, faut dire. Pourtant les gens sont venus comme des petits moineaux pour commander leurs crêpes au sucre, au Nutella... ça humait bon. Avec la fameuse bière d'abbaye de  chez PRISCA ou avec le jus d'agrumes fait "maison PASTOU » , les clients ragaillardis repartaient admirer et discuter avec les sculpteurs. »     Simone,  Françoise, Gisèle et Renée, bénévoles de l'association

Après l'accalmie de début d'après-midi, l'orage est revenu vers 18h. Mais le public est resté, encouragé par les exposants qui ont continué leur ouvrage et par Bernard l'animateur au front de taille .

 

« C'était pas la gadoue qui allait me gâcher la fête ! Pour voir et faire tout ce que je voulais à la fête de la pierre, sans pour autant sacrifier mes baskets "Le Coq Sportif" toutes neuves,  j'ai demandé deux sacs poubelles aux gars de la buvette pour y enfiler les deux pieds dedans. Serré aux mollets avec les ficelles des sacs, j'étais paré...  Même pas mouillés, les pieds ! Et ça valait le coup ! «    Thibaut, 35 ans

 

Après ces deux journées de bel ouvrage et  de rencontre entre les professionnels et le public,l'association et les bénévoles sont revenus pour démonter et ranger les stands. Dès le lundi suivant, les sculpteurs amateurs ont repris position devant leurs établis ! L'ami Robert a bien évoqué la situation en deux quatrains :

     Les Dieux présidant à la fête
    Des casse-cailloux ce jour là
    Boudaient un peu, faisaient la tête
    Et sur la nôtre l'eau tomba


    Mais les joyeux gars des carrières
   Jamais ne cessèrent de chanter
   C'était la fête de la pierre
   On était tous un peu mouillés

 

Les impressions exprimées par Marc, membre de l'association des Carrières de Glay nous encouragent pour :

LE RENDEZ-VOUS EN 2018 POUR LA 7ème FETE DE LA PIERRE

 

"La météo n'était pas avec nous ce jour-là mais pourtant l'esprit et l'âme de la fête étaient bien présents... J'ai vu certaines mains noueuses caresser la pierre avec plaisir... J'ai vu des têtes chenues vibrer au son du ciseau et de la massette... j'ai vu des épaules éprouver la fatigue du carrier au pied du front de taille... J'ai vu l'émerveillement des plus jeunes faisant naître sous leurs coups même maladroits des formes, des courbes, des arêtes.... 

Le site de Glay et la magie du passé ont fait leur effet : malgré la pluie et la grisaille, l'âme et l'esprit d'hier étaient encore là aujourd'hui..."

 

Réagir


  • CAPTCHA

Espace Membre